Trouver un comptable à Québec pour vos états financiers prévisionnels
17 septembre 2015,
Trouver un comptable agréé pour états financiers

Le comptable : au cœur de l’expansion et de la pérennité de votre entreprise

Bénéficiez de notre expertise en comptabilité : prix & conseils

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Trouver un comptable agréé pour états financiersVotre entreprise est remplie de potentiel, elle a atteint son niveau de rentabilité, elle peut accéder à des marchés lucratifs… Une préparation rigoureuse de ses états financiers est dès lors pertinente, car vous pourrez baser vos décisions porteuses d’avenir sur ces résultats. Ceux-ci pourront d’ailleurs favoriser l’obtention d’un financement institutionnel. Bref, pour les projets d’expansion de votre entreprise, il vous faut trouver un comptable imaginatif et digne de confiance afin d’établir de solides projections financières. À Québec, le cabinet comptable Gariépy, Gravel, Larouche, Blouin possède une expertise enviée dans la préparation d’états financiers prévisionnels.

 

Qu’est-ce que des états financiers?

On parle d’états financiers (au pluriel) parce c’est un exposé de la situation financière de l’entreprise sous plusieurs aspects. Il s’agit en quelque sorte de faire le point sur ces derniers. Des états financiers complets comprennent généralement :

  • l’état des finances à la fin de la période (l’exercice financier); il peut y avoir un rapport financier intermédiaire à la fin d’un trimestre;
  • l’état du résultat global périodique;
  • l’état des variations des capitaux propres (pour la période);
  • le tableau des flux de trésorerie (pour la période);
  • des notes contenant des informations explicatives, notamment le résumé des principales méthodes comptables suivies.

 

Les missions des comptables

GGLBca offre une gamme de services comptables exemplaires et adaptés aux besoins de ses clients (bilan, budget, déclaration de revenus, tenue de livres, etc.). Parmi ces services, il y a l’analyse de rentabilité et l’évaluation des projets pour les entreprises. Ces projets sont-ils viables? Sont-ils appuyés par des performances suffisantes? Sont-ils soutenables à la lumière des états financiers? Et ces derniers sont-ils rigoureux? À propos des états financiers, les comptables professionnels peuvent avoir « simplement » pour mission de rassembler des renseignements financiers existants (non vérifiés), de créer des annexes ou de faire rapport à partir des données reçues du client. Mais ils peuvent aussi examiner les états financiers et ultimement les vérifier (s’ils ne les ont pas préparés). Voyons rapidement ces missions.

 

États financiers; mission d’examen

Quand la voie de la vérification n’est pas choisie ou requise, les états financiers sont préparés pour examen. Une mission d’examen des états financiers a pour but de compulser ces derniers afin d’en établir la vraisemblance. L’assurance que les renseignements financiers suivent les principes comptables usuels n’est alors que partielle (avec restriction). Cela dit, le comptable-examinateur ne doit pas avoir de liens avec l’entreprise, tout en étant très bien renseigné sur le secteur d’activité de celle-ci. Son examen sous-entend des demandes, des analyses et des discussions afin d’obtenir tous les renseignements qu’il juge nécessaires à sa mission.

 

États financiers; mission de vérification

Par sa vérification, l’expert-comptable est en mesure d’émettre un avis officiel sur la crédibilité des états financiers de l’entreprise. Vérifiés, et par conséquent validés, les états financiers permettent à l’entreprise de présenter aux actionnaires, aux banques, aux créanciers ou au gouvernement sa performance annuelle, et ce en toute confiance. Au Canada, les lois exigent d’ailleurs qu’une société ait des états financiers à offrir en fin d’année (ou de trimestre) à un vérificateur indépendant. Dans sa mission, le comptable doit pouvoir avoir la certitude (raisonnable) que les états financiers ne contiennent pas d’imprécisions importantes. À cette fin, il examinera et notera notamment le système instauré à l’interne pour faire les contrôles, ainsi que tous les documents ayant trait à l’actif de l’entreprise. Il appliquera des méthodes de vérification autorisées.

 

Bilan, situation financière, actifs, passifs…

Que l’on fasse vérifier ses états financiers ou qu’on les prépare, notamment à des fins prévisionnelles, l’opération vise à ce que ces états reflètent précisément la situation financière de l’entreprise ainsi que ses activités pendant la période ciblée. L’état de cette situation, aussi appelé « bilan », brosse un portrait de l’entreprise quant à ses actifs, à ses passifs et à ses capitaux propres à une date donnée. Rappelons que les actifs sont les ressources quantifiables que contrôle la société et dont elle attend un rendement économique positif dans le futur. Les passifs sont à l’inverse des obligations quantifiables créées dans le passé et dont l’entreprise vise à s’acquitter grâce à ses ressources. Quant aux capitaux propres, ils représentent ce qu’il reste (résiduel) dans les actifs après soustraction de tous les passifs de la société. Ces capitaux peuvent évidemment varier depuis les derniers états financiers déposés; l’état de leur variation figure donc dans tout examen ou vérification comptable.

 

Pourquoi plusieurs méthodes comptables et non pas une seule ?

Il est indéniable que des éléments figurant aux états financiers ne se prêtent pas aux inexactitudes. On peut par exemple voir facilement s’il y a concordance entre le montant d’une trésorerie d’entreprise (état de la situation financière) et le montant indiqué dans le relevé bancaire correspondant. Mais pour beaucoup d’autres éléments, ce n’est pas aussi facile, car ces derniers ont une nature incertaine. L’entreprise sait combien elle a payé pour ses réserves, mais elle ignore si elle pourra combler leur coût en ventes; elle connaît les montants que ses clients lui doivent, mais elle ignore si tous paieront leur dû; etc. L’évolution des éléments réels ne correspond donc pas toujours exactement aux prévisions de l’entreprise. Mais il est possible d’opter (parmi celles permises) pour une méthode comptable qui, dans le cadre de la préparation des états financiers, optimise l’adéquation entre la réalité et la situation économique de l’entreprise. Des sociétés peuvent évaluer des faits similaires de manière différente, ce qui se traduit par des projections ou des estimations dissemblables. Les notes complémentaires sont à lire pour comprendre les méthodes et estimations suivies.

 

Des prévisions et des états financiers adaptés au client, par le cabinet comptable

L’expérience et le jugement du comptable permettent d’appliquer la méthode qui sied le mieux à l’entreprise et à son domaine d’activités. Qu’il s’agisse de jauger certains éléments à la juste valeur ou en fonction de leur coût initial, et d’analyser les informations fournies par les états financiers sous l’angle des ratios (par ex. : analyse de la marge brute / résultat net en pourcentage du produit des activités normales; examen du résultat net en pourcentage des capitaux propres), les professionnels de GGLBca sont bien au fait des techniques et des matrices comptables les plus évoluées. Ils sauront vous conseiller en respectant les plus hauts standards de la profession.


GGLB CPA - Cabinet de comptables professionnels agrées à Québec

GGLB CPA est un cabinet de comptables professionnels agrées à Beauport, Québec offrant depuis 25 ans des services comptables aux particuliers et aux entreprises. NOTRE MISSION : comprendre la réalité de chaque client pour en établir le meilleur profil financier et maximiser ses stratégies financières.

Comptez sur nous pour votre comptabilité personnelle ou d'entreprise Cliquez ici pour votre soumission