Devenir comptable CPA | Salaire du comptable agréé 2016, formation, stage au Québec | GGLB
26 janvier 2015,
Devenir comptable au Québec : études, stage, salaire et emploi

Postulez pour travailler chez GGLB

comment devenir comptable agréé au québecÊtre comptable, ce n’est pas seulement aimer les chiffres, c’est aussi aimer travailler avec le public, être minutieux et avoir le souci du détail, avoir un bon esprit d’analyse, posséder un bon sens des responsabilités et de l’organisation, être dynamique, entre autres. Un bon comptable répond à divers critères (comment choisir un comptable agréé?).

Le comptable est responsable de la gestion de la comptabilité d’une organisation publique ou privée. Il s’assure de la bonne tenue des transactions financières de l’organisation; analyse et élabore le budget; conseille les dirigeants de l’entreprise sur les éventuelles opérations financières qu’ils auront à faire; supervise et coordonne le travail de son personnel de bureau. En somme, le comptable est un professionnel indispensable pour toute organisation, publique ou privée.


Les qualités d’un bon comptable

En plus de ses compétences techniques, un bon comptable sera apprécié pour ses aptitudes personnelles. Voici quelques-unes des qualités qu’un employeur appréciera chez son comptable :

 

Rectitude et ouverture d’esprit

Un comptable qui fait preuve de rectitude se distingue par une logique, une méthodologie précise et une exactitude dans ses livres comptables.

Son ouverture d’esprit lui permet de s’adapter ou de mettre en place de nouvelles procédures administratives afin d’optimiser la régie des opérations courantes.

 

Explorateur et curieux

Un comptable curieux est attentif à l’actualité et soucieux de l’évolution des événements dans le domaine d’expertise de ses clients et de ses fournisseurs.

De nature dynamique, il glane auprès des différents secteurs de la compagnie, des informations lui permettant de se faire une idée globale de l’entreprise et d’en faire une analyse conforme à la réalité.

 

Bon meneur et communicateur

Un bon comptable communique aisément avec les décideurs de l’entreprise. Dans le but d’informer de façon claire et transparente, il utilisera un vocabulaire à la portée de tous les intervenants.

Il fournit ainsi à ses clients des données qui leur permettent de bien évaluer une situation, de prendre les décisions qui s’imposent et de gérer leur entreprise efficacement.  Lié à ses clients, il les écoute et sait leur prodiguer avec diplomatie des conseils avisés.

 

Honnête et droit

Étant donné que le comptable est dans la confidence concernant les finances de l’entreprise, il se doit d’être discret et de haute moralité. L’entrepreneur pourra compter sur lui pour respecter le secret professionnel.


Les études

Pour obtenir le titre de CPA (Comptable professionnel agréé) – titre exigé par la majorité des employeurs —, l’aspirant comptable doit détenir un diplôme universitaire de premier cycle reconnu par l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec[1].

Pour ce faire, l’aspirant comptable doit faire trois années d’études universitaires dans un programme de premier cycle (Baccalauréat en Administration des affaires — profil comptabilité ou un Baccalauréat en Sciences comptables) et cumuler 90 crédits (c’est-à-dire 30 cours réussis) à la fin de ces études pour obtenir son diplôme en bonne et due forme. Un étudiant qui suit cinq cours par trimestre finira le baccalauréat en trois ans. Cependant, certaines universités offrent la possibilité de suivre certains cours durant la saison estivale; de nombreux étudiants suivent des cours l’été dans le but d’alléger leur charge de travail durant les trimestres d’automne et d’hiver.

Pour obtenir le titre de CPA, l’étudiant devra poursuivre ses études après le BAC. Il pourra compléter une Maîtrise en administration des affaires ou un Diplôme d’études supérieures spécialisées en fonction de l’université où il étudie.

Est-ce que les études en comptabilité sont difficiles?

De façon générale, des études universitaires demandent à l’étudiant d’être organisé, responsable, consciencieux, assidu et surtout… passionné. En effet, un étudiant qui ne manifeste aucun intérêt dans le domaine qu’il étudie risque de mettre ses études de côté au profit d’autres activités pour lesquels il éprouve plus d’intérêt; augmentant ainsi les risques d’échecs et d’abandon.

Néanmoins, si vous appréciez le domaine de la comptabilité et que vous mettez les efforts nécessaires dans vos études, celles-ci s’avéreront assurément moins difficiles.


L’Évaluation uniforme de la Profession Comptable

GGLB CPA - Comptable graduée, études de comptabilitéL’EFU est l’ultime étape avant d’entamer le stage professionnel de l’Ordre des CPA du Québec. Cette évaluation est également une étape obligatoire afin d’obtenir le titre de CPA. L’Évaluation uniforme de la Profession Comptable est un examen exigeant s’étalant sur trois jours. Cette évaluation sert à déterminer sur le candidat possède les capacités et les compétences requises pour obtenir le titre de Comptable professionnel agréé. Si un candidat échoue l’EFU, il bénéficiera de trois reprises pour le réussir. Si, après ces trois reprises, le candidat est en situation d’échec, il ne pourra malheureusement pas obtenir le titre de CPA.


Le stage

Après avoir terminé ses études universitaires, l’aspirant comptable désireux d’obtenir le titre de « Comptable professionnel agréé(e) » devra compléter un stage professionnel de 24 mois à temps complet à titre de stagiaire-comptable CPA ainsi que le Programme de formation professionnelle CPA donné par l’Ordre des CPA du Québec. Ce programme de formation profession se donne à temps partiel sous forme d’ateliers et de séminaires durant la durée du stage. Pendant toute la durée de son stage, le stagiaire sera sous la supervision d’un ou d’une CPA chevronné(e) ainsi que sous la responsabilité de l’Ordre.

Nota bene : Les étudiants qui ont complété un BAC en Administration des affaires-profil comptabilité ou un BAC en Sciences comptables conjugué au programme alternance travail-études, se verront reconnaître six mois d’expérience lors du stage en milieu professionnel.

Pour plus de détails, jetez un coup d’œil à la section sur les types de stages en comptabilité sur le site Web de l’Ordre des CPA du Québec.


En bref

En résumé, une personne voulant obtenir le titre de CPA devra suivre le cheminement suivant :

  • Obtenir un Baccalauréat en Administration des affaires – profil comptabilité ou un baccalauréat en sciences comptables dans une université reconnue par l’Ordre;
  • Compléter une Maîtrise en Administration des affaires ou un Diplôme d’études supérieures spécialisées dans un programme reconnu par Ordre;
  • Réussir l’Évaluation uniforme de la Profession Comptable (EFU)
  • Réaliser un stage en milieu professionnel de deux ans (24 mois) à titre de stagiaire-comptable sous la supervision d’un ou d’une CPA chevronné ainsi que sous la responsabilité de l’Ordre.

La réussite de ces quatre étapes mène à l’obtention du titre de CPA.

Il n’existe pas de cheminement alternatif à celui-ci. Le candidat désireux d’exercer la profession de comptable doit suivre le cheminement décrit ci-dessus.


salaire comptable agree

Les perspectives d’emploi

La profession de comptable présente de très bonnes perspectives d’emploi et de très bons taux de placement en raison des nombreux éventuels départs à la retraite de nos baby-boomers, que ce soit à Beauport, Beaupré comme ailleurs dans la région de Québec ou à Montréal.

En 2013, à l’Université du Québec à Chicoutimi, sur les 40 finissants, 38 avaient déjà déniché un emploi à peine quelques mois après avoir obtenu leur diplôme de. Selon le directeur du Module des sciences comptables de l’UQAC : « Le bagage multidisciplinaire des comptables, qui allie des connaissances en comptabilité, en finance et en expertise juridique, leur offre beaucoup de possibilités d’emploi ».

Par ailleurs, ces mêmes 38 finissants du baccalauréat en comptabilité de l’UQAC avaient entrepris les démarches menant à l’obtention du titre de CPA.

Statistiques sur la profession de comptable[2] (2013)

 Nombre de diplômés :  1 328
 Diplômés en emploi :  86,6 %
 À temps plein :  96,8 %
 En rapport avec la formation :  88,4 %
 Aux études :  8,3 %
 Taux de chômage :  3,3 %
 Salaire hebdomadaire moyen* :  866 $

*: le salaire hebdomadaire dans ce tableau contraste avec les données de la section suivante, mais c’est que les prochaines données ne tiennent pas compte de l’expérience (qu’il s’agisse de comptables qui sortent de l’université ou qui arrive à la retraite).


Quel salaire pour un comptable professionnel agréé?

Selon le sondage de 2015 sur la rémunération des CPA, publié le 1er février 2016, le salaire annuel d’un comptable agréé était en moyenne de 151 000 $ en 2014.

Gardons toutefois en tête que ces chiffres sont influencés à la hausse par les quelques CPA qui peuvent gagner plus de 500 000$/an. La plupart des comptables professionnels agréés (68 %) s’attendent à une majoration de leur rémunération. Leur prévision pourra être vérifiée dans le prochain sondage biennal sur la rémunération des CPA.

Ce pronostic est basé sur le fait que les chiffres révèlent qu’il y aurait eu une augmentation de 7 % depuis le sondage publié en 2013 où le salaire moyen des CPA était de 141 000 $ (en 2012). Ils prévoient que la tendance se maintiendra. Les CPA de moins de 35 ans obtiennent une moyenne de 83 000 $/an.

 

Salaire d’un CPA selon votre secteur d’activité

Parmi tous les comptables agréés qui ont répondu au sondage, il semblerait que les secteurs les mieux rémunérés annuellement soient ceux de :

  • l’exploitation minière 227 000 $
  • conglomérats et sociétés de portefeuille  223 000 $
  • pétrole et gaz  212 000 $

Le service comptable en secteur privé suit  avec 191 000 $/année.

 

Quel est le salaire d’un CPA selon les régions au Canada?

Si vous projetez aller exercer à l’extérieur du Québec, le salaire moyen d’un CPA dans les autres provinces se répartit ainsi :

  • ALBERTA                 184 000 $
    • Calgary  196 000 $
    • Edmonton  167 000 $
  • ONTARIO                 150 000 $
    • Toronto  167 000 $
  • SASKATCHEWAN    146 000 $

Le QUÉBEC arrive en 8e place avec 123 000 $/année si l’on ne tient pas compte du Yukon, du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest où l’échantillonnage était plutôt faible.

 

Quel est le salaire d’un CPA à l’international?

Si le salaire moyen d’un CPA qui exerce sa profession à l’extérieur du Canada était de 284 000 $, certains pays dont les États-Unis offrent une rémunération annuelle de 320 000 $.


Comptables professionnels agréés recherchés

En somme, la profession de comptable a assurément un bel avenir devant elle et plusieurs cabinets, entreprises, organisations ou institutions gouvernementales auront cruellement besoin de ces professionnels en vue des départs à la retraite des baby-boomers de la province.

GGLB offre des emplois et stages en comptabilité.
Cliquez ici pour en savoir plus.


[1] http://cpaquebec.ca/devenir-cpa/prealables/baccalaureat-reconnu-au-quebec.html

[2] Source : http://www.jobboom.com/carriere/carrieres-d-avenir-2014-comptabilite-sciences-comptables/


GGLB CPA - Cabinet de comptables professionnels agrées à Québec

GGLB CPA est un cabinet de comptables professionnels agrées à Beauport, Québec offrant depuis 25 ans des services comptables aux particuliers et aux entreprises. NOTRE MISSION : comprendre la réalité de chaque client pour en établir le meilleur profil financier et maximiser ses stratégies financières.

Comptez sur nous pour votre comptabilité personnelle ou d'entreprise Cliquez ici pour votre soumission