Calcul des Ratios financiers & ratios comptables : analyse financière d’entreprise
12 mai 2015,
Les ratios financiers: GGLB CPA

 

Analyse des ratios financiers & comptables pour analyse financière, de l’endettement à la rentabilité

L’analyse financière consiste en un examen approfondi des comptes pour réaliser un diagnostic d’entreprise. Le but de l’analyse financière est de connaitre l’état de santé de l’entreprise, particulièrement en ce qui a trait à la rentabilité et à la solvabilité.

On fournit généralement un tel bilan de santé de l’entreprise :

  • à un acquéreur qui vise le rachat de cette dernière,
  • à un nouvel investisseur,
  • à un prêteur éventuel.

 

Obtenez les conseils ou services de nos comptables agréés

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

calcul ratios financiersUne analyse financière permettra à ces derniers d’évaluer :

  • si l’entreprise est adaptée à son secteur d’activité, les risques potentiels et les méthodes prises par l’entreprise pour atteindre ses objectifs
  • son aptitude à faire des bénéfices, plus spécifiquement pour estimer jusqu’à quel point les capitaux investis sont rentables,
  • sa disposition à prospérer en termes de profits et à développer ses activités.

Réaliser une analyse financière adéquate sollicite les compétences :

  • de l’entrepreneur : il connaît son secteur d’activité et le but recherché,
  • du comptable professionnel agréé : il a les compétences financières requises.

L’analyse financière est séparée en deux (2) parties :

Le diagnostic économique

Cette première étape permet :

  • d’analyser et comprendre le marché dans lequel se situe l’entreprise : comment elle évolue par rapport à ses concurrents, ses forces et ses faiblesses,
  • de connaitre l’organisation de la production,
  • de savoir la façon dont l’entreprise distribue ses produits ou dispense ses services.

Le diagnostic financier

Le comptable professionnel agréé commencera par prendre connaissance des méthodes utilisées par l’entreprise pour générer ses rapports comptables.

L’analyse de ses derniers peut fournir d’importantes informations.

L’objectif du diagnostic financier est de :

  • savoir comment le résultat financier de l’entreprise a été obtenu :
    • comment le chiffre d’affaires a été généré et de quelle façon il progresse,
    • analyse du bénéfice,
    • calcul du volume d’activité à partir duquel l’entreprise devient rentable,
  • analyser la combinaison des dettes financières nettes et bancaires et des capitaux propres auxquels l’entreprise a recours pour son financement ainsi que les actifs,
  • mesurer le rapport entre le revenu prévu ou obtenu par l’entreprise et les ressources employées pour l’obtenir.

Dans cet article, les principaux ratios financiers vous sont sommairement présentés. Voici aussi notre guide sur les ratios financiers en format PDF.

 

Voici les principaux ratios financiers

calcul ratio endettementCalcul du ratio d’endettement

Le calcul du ratio d’endettement est simple?: passif / actif

Lorsque le résultat est inférieur à un, cela signifie que la majorité des actifs est financée par les capitaux propres (l’ « avoir »). Plus les capitaux sont élevés, moins le risque de faillite l’est. Les capitaux peuvent entre autres consister en les mises de fonds des actionnaires ou propriétaires, les dividendes non redistribuées (les réserves) et le résultat de l’exercice.

Un ratio plus élevé relate une autre réalité: que les actifs sont majoritairement financés par des emprunts. L’endettement est souvent prisé pour permettre à l’entreprise de conserver sa capacité d’investir et de faire croître la rentabilité des capitaux investis. Notez que les experts comptables de GGLB CPA détiennent l’expertise et l’expérience qu’il vous faut pour évaluer le risque financier des choix qui s’offrent à vous.

 

Ratio des capitaux d’emprunt aux capitaux propres

Le calcul ce ratio des plus pertinents est le suivant?: total du passif / total des capitaux propres

Le résultat qui en découle montre la part de l’endettement versus celles des investissements initiaux des propriétaires ou actionnaires dans le financement de l’entreprise en question. Si le résultat est de 1.25, c’est dire que pour chaque dollar de capital propre, il y a 1.25 dollar emprunté. Plus le chiffre est élevé, moins notre capacité de rembourser nos créanciers est bonne. Les prêteurs ont souvent recours à ce calcul pour identifier les créances qu’ils jugeront potentiellement bonnes.

 

Ratio de liquidité ou ratio de fonds de roulement

Le calcul du ratio de liquidité est aussi simple que les précédents?: actif à court-terme / passif à court-terme

Avant tout, il convient de mentionner que par « court-terme », il est question des 12 prochains mois. Ce ratio nous informe quant à la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes qui doivent l’être à court-terme. Moins le ratio est élevé, plus la situation est précaire et il faut trouver des moyens de remplir les coffres pour honorer ses engagements. Des politiques d’austérité peuvent être de mise. Sans liquidité suffisante, l’entreprise peut devoir laisser passer des opportunités de croissance alléchantes par souci de stabilité financière.

 

Ratio de trésorerie ou ratio de liquidité relative

Le calcul du ratio de trésorerie consiste en ce qui suit?: actif disponible / passif à court terme

Bien qu’il puisse sembler très similaire au ratio du fonds de roulement, celui-ci indique la capacité réelle de l’entreprise à faire face aux imprévus financiers ou aux exigences immédiates des créanciers. Le ratio de liquidité met à profit tous les actifs à court-terme (fonds en caisse, les comptes clients, la valeur des stocks…), mais la réalité est que certaines situations ne laissent pas à l’entreprise la latitude requise pour liquider les titres, les stocks ou les matériels (entre autres) qui peuvent l’être dans un certain laps de temps. Pour cette raison, le ratio de trésorerie ne comptabilise que l’actif réellement disponible au moment présent (en espèces). Ce ratio est souvent utilisé de pair avec le ratio de fonds de roulement pour le nuancer.

 

Marge bénéficiaire nette

Aussi nommé le ratio de rentabilité des ventes, il se calcule comme suite?: bénéfice net après impôt / chiffres d’affaires net

Donc si le résultat de la division équivaut à 0.15, cela veut dire que sur chaque dollar de vente, il reste 15 cents dans les poches du propriétaire ou des actionnaires. Le bénéfice net correspond aux produits d’exploitation (les recettes des ventes, placements, gains en capital sur la vente de matériel, etc.) auxquels sont soustraites les charges d’exploitation (les dépenses de production, les coûts en publicité, les loyers, les salaires, les impôts, les taxes, l’amortissement annuel, les intérêts, les escomptes accordés aux clients, etc.). Les comptables professionnels agréés de GGLB (situés à Québec) peuvent vous aider à cerner toutes les dépenses qui devraient être comptabilisées pour un résultat représentatif.

 

Rendement de l’actif total

Le rendement de l’actif total consiste au calcul?: bénéfice des activités / actif total moyen

Il faut noter que le bénéfice des activités ne comprend pas les frais non reliés aux opérations, tels que les impôts, taxes et intérêts sur les emprunts. Un peu plus complexe à calculer que la majorité des ratios précédents, ce calcul indique la manière dont l’actif est rentabilisé. Il faut utiliser l’actif moyen à travers l’année puisque l’actif peut varier considérablement au cours de celle-ci.

 

Ratio de rotation des stocks

Les variables requises pour le calcul de ce ratio sont les suivantes?: (stock moyen pendant l’exercice * 360) / achats de stocks réalisés pendant l’exercice

Ce ratio permet de mesurer la fréquence de renouvellement des stocks. Un ratio trop élevé est symptomatique d’un sur-approvisionnement ou de lacunes au niveau des ventes tandis qu’un ratio faible indique une meilleure gestion des stocks.

 

Rendement des capitaux propres

Pour obtenir le rendement des capitaux propres?: (bénéfice net – impôts – intérêts) / capitaux propres

Cette mesure nous permet de connaître le retour sur investissement pour les actionnaires d’une entreprise. Les impôts et les intérêts sont soustraits puisque ces derniers n’ont droit qu’à ce qui reste à la toute fin.

 

Ratio d’indépendance financière

Le calcul du ratio d’indépendance financière est : capitaux propres/ressources stables.

Ce ratio évalue le niveau d’indépendance financière de l’entreprise par rapport à ses prêteurs. Si elle est surendettée, une entreprise court le risque de dépendre de ses bailleurs de fonds.

Le ratio d’indépendance permet aussi de connaitre la marge d’endettement possible de l’entreprise par rapport à ses propres fonds. Le ratio doit être supérieur à 1, sinon les possibilités que l’entreprise puisse recevoir du financement extérieur risquent d’être plus faibles.

 

Ratio du crédit client

Le crédit clients équivaut au : (total moyen des créances clients * 360)/ventes avec taxes

Le ratio du crédit client consiste à évaluer le délai que l’entreprise accorde à ses clients pour effectuer leurs paiements.

Un accroissement du crédit client peut :

  • signaler que des clients connaissent des difficultés financières et/ou
  • mener à des situations financières difficiles.

 

Ratio du crédit fournisseur

Le calcul du temps moyen que prend l’entreprise pour payer ses fournisseurs se fait ainsi : (total moyen des dettes fournisseurs * 360)/achats avec taxes

Repousser les échéances de paiement des montants dus aux fournisseurs permet à l’entreprise de conserver ces fonds un certain temps.

Cette stratégie peut cependant donner à penser que l’entreprise est en situation financière précaire. Il y a un risque pour que certains fournisseurs demandent à être payés sur-le-champ. Il faut veiller à ce que l’entreprise ne soit pas mal perçue.

 

Ratio de valeur ajoutée

La valeur ajoutée se calcule ainsi : valeur ajoutée =
valeur de la production – consommation intermédiaire

Le ratio de valeur ajoutée est l’écart entre le chiffre d’affaires de l’entreprise et le montant des achats effectués pour accomplir la tâche :

  • matières premières,
  • marchandises,
  • consommations intermédiaires.

La valeur ajoutée mesure donc la valeur financière de l’ensemble des activités qui permettent la création du bien ou du service que fournit l’entreprise.

Les ratios financiers: GGLB CPA

Mises en garde concernant les ratios financiers

Il est important de garder de la constance dans la façon de calculer les ratios.

La comparaison des modifications des ratios à travers le temps sera ainsi plus valable. Les raisons de l’évolution de ces derniers devront être établies.

Plus grand sera le nombre d’années dont on peut disposer des données, plus il sera possible de faire ressortir les tendances exactes (par exemple : les changements cycliques).

Mais un ratio qui se maintient au fil du temps n’est pas nécessairement une indication que tout va pour le mieux. Alors, comment interpréter un ratio?

Quel est le ratio idéal?

Il n’y a pas de ratio idéal, de référence fixe pour chacun d’eux.

Les résultats obtenus lors du calcul des ratios sont fonction des données utilisées.

Ces données peuvent être différentes d’une entreprise à une autre, par conséquent l’interprétation du résultat variera. La comparaison entre les entreprises se fait difficilement.

Les conclusions de l’analyse d’un ratio ne sont pas absolues. Elles ne doivent jamais être interprétées hors contexte.

 

Pourquoi engager GGBL pour l’analyse financière de votre entreprise?

Si vous avez la responsabilité d’une entreprise, vous voudrez certainement confier la gestion de la comptabilité de cette dernière à un CPA membre de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec, sachant que ce dernier réussit une formation en béton s’étalant sur plusieurs années.
Bien qu’avoir recours à un expert en comptabilité ne soit pas légalement obligatoire, il est cependant très avantageux, voire recommandé, de bénéficier des services d’un professionnel compétent comme le sont les CPA (comptables professionnels agréés) de chez GGBL, ne serait-ce que pour :

  • rassurer les institutions financières lors d’une demande de prêt,
  • diminuer les possibilités d’un contrôle fiscal imprévu,
  • être conforme à la loi,
  • etc.

En effet, les comptables professionnels agréés :

  • ont l’obligation d’être continuellement au fait des changements quant à la législation fiscale,
  • sont garants du travail qu’il a accompli (assurance responsabilité civile et pénale),
  • ont l’obligation de vous conseiller.

Avoir recours à un CPA s’avère une décision stratégique confirmée.

À l’instar d’un médecin généraliste, le comptable professionnel agréé de chez GGBL est toujours disponible pour, au besoin,

  • répondre à vos questions,
  • protéger vos intérêts,
  • veiller,
  • rassurer et
  • contribuer au développement de votre entreprise.

 

Obtenez les conseils ou services de nos comptables agréés

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

GGLB CPA - Cabinet de comptables professionnels agrées à Québec

GGLB CPA est un cabinet de comptables professionnels agrées à Beauport, Québec offrant depuis 25 ans des services comptables aux particuliers et aux entreprises. NOTRE MISSION : comprendre la réalité de chaque client pour en établir le meilleur profil financier et maximiser ses stratégies financières.

Comptez sur nous pour votre comptabilité personnelle ou d'entreprise Cliquez ici pour votre soumission